Non, cette phrase sort de la bouche de mes patients.

Il y a toujours une bonne raison d'être en retard. La voiture a calée, n'a pas voulu démarrer et la patiente a du appeler le dépanneur qui a mis 2 heures à venir.

Il y a la femme qui n'est pas sortie assez tôt du travail, pour garder les petits, et vous comprenez, je ne pouvais pas venir avec mes 4 enfants.

Il y a l'appel de dernière minute de la super prolixe copine dont on n'a pas eu de nouvelles depuis deux mois ou de la groupmf belle-mère (oui, moi aussi j'en ai une et alors? Chacun sa croix! J'ai même une mère).

Il y a le chef, l'associé, le dir com, qui voulaient boucler le dossier pour demain car il a rendez-vous en clientèle demain. Et c'est ce soir la death-line (je hais les anglicismes d'entreprises)

Tout cela, on le sait...vous avez mal géré votre temps, un psychologue, un psychanalyste y verrait un lapsus révélateur. En fait dans notre société, tout doit aller vite et nous ne prenons plus le temps. Tout va trop vite..."Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation" dirais ma mère...Oui, c'était une sainte qui s'était sacrifiée pour sa famille et son mari, qui n'a pas fait de carrière...ou pas.

De nos jours, dans un couple, les deux conjoints travaillent et vivre sur un seul salaire est difficile, surtout en région parisienne, où les loyers et les remboursements d'emprunts atteignent des sommets. Et la charge de travail repose toujours sur les femmes...Ce sont elles qui connaissent le carnet de santé de leurs enfants, savent quand faire le rappel de vaccination, organisent les rendez-vous chez le docteur, l'orthophoniste, la maîtresse d'école, le kinésithérapeute, tout en essayant de gagner quelques sous...Ces mères, je les admirent mais elles m'énervent à toujours arriver en retard!

Pour un kiné, 15 minutes de retard le matin se termine par 1 heure de retard le soir, avec les gosses qui s'agitent en salle d'attente, déchirent les revues et participent à la fatigue ambiante chez toutes les personnes présentes.

 

Quand j'étais libéral, j'avais toujours 3 fois 30 minutes de battements soit une heure et demi, juste au cas où. La plupart du temps, cela me permettait de rattraper mon retard et si par, Ô Miracle, je n'étais pas à la bourre, je me farcissait la merdouille paperasse ou je m'achetais un sandwich vite fait (poulet crudités, comme cela pas besoin de réfléchir).

Tout le monde courre après le temps, mais j'ai toujours pu donner du temps à mes patients. Quand j'ai pris un peu d'assurance après un mois de diplôme, j'ai pu gentiment chambrer mes patients afin de leur faire comprendre que me prévenir me faciliterais la tache ou annuler en temps et en heure serait bienvenue. Mais, car il y a toujours un mais, certains s'en fichaient complètement...Je peux vous garantir qu'ils attendaient...Ils n'avaient qu'à être à l'heure. Et si, pour leur malheur, ils osaient manifester leur mécontentement, ils devaient s'attendre à être gentillement mais fermement priés d'attendre que de la place se libère. D'où l'intérêt des 3 fois une demi-heure!


Et puis, il y a les patients avec horloge intégrée. Ceux-là, je les bichonnais. Toujours en avance d'un quart d'heure, patientant (tiens, c'est drôle) sagement dans la salle d'attente, le chèque de 5 séances préparé à la maison et la carte vitale dans le sac ou le porte-feuille. Ceux-là, j'avoue, je les bichonnais grave!


Mme P (comme Patiente) amenait son fils le soir, le dernier rendez-vous. Elle m'avait déjà vu tancé un patient retardataire. Un soir, elle est arrivée en retard:

-"Je suis désolée, je suis en retard!"

-"Pas grave. On y va?"

-"Ben, vous ne me dites rien? Vous ne me demandez même pas pourquoi je suis en retard?"

Elle s'attendait à un sermon...

-"Vous êtes toujours en avance alors le jour où vous êtes en retard c'est qu'il a du se passer quelque chose de grave. Alors je ne vous demanderais pas pourquoi!"

Elle est restée toute abasourdie pendant quelques secondes, puis m'a suivie dans la salle.


bichon-frise-22211


Quand je vous dis que je les bichonnais mes patients!!!

Pas la peine de chercher dans l'annuaire, j'ai arrêté le libéral il y a quelques années.