Plantons le décor. Une réanimation, le personnel et les patients qui vont avec. Il est 11 heures 30 passé, les ventres commencent à gargouiller, le petit déjeuner de 6 heures du matin est loin. La pause/transmission des kinés s'est résumée à un peu de caféine pour certains et beaucoup de nicotine pour la plupart.

Certains patients sont dé-sédatés (ils ne dorment plus) et les paramètres du ventilateur nous incitent à les tester pour voir si une extubation est envisageable ou non. L'infirmière fait l'épreuve de respiration libre (on débranche la machine et le patient respire seul avec son tuyau et de l'oxygène), les kinés testent la toux, la déglutition, le niveau d'éveil ensuite. Tout est noté pour être rapporté au médecin sénior. C'est lui qui décide s'il y a extubation ou non...

Nous avons donc Dr Printemps (elle me fait toujours penser au printemps avec sa douce voix), senior à savoir praticien hospitalier. Elle vient de prendre connaissance des résultats des tests.

     Dr Printemps: "Biche????"

     Biche:" hum...quoi? Qu'est-ce que j'ai encore fait? On l'extube ou pas?"

     Dr Printemps:"J'aimerais bien avant de l'extuber qu'on lui fasse un test de fuite".

     Biche: "Ok, je te le fais dans 20 minutes, je vais donner un coup de main pour une mise au fauteuil et j'arrive".

Moi, je ne discute pas. On me demande, je fais...(sauf si je sais que c'est dangereux pour le patient et là j'argumente pourquoi au médecin).

 


Petite aparté pour expliquer:

 

350px-Endotracheal_tube_inserted

 

Le ballonnet (16) quand il est gonflé assure l'étanchéïté du circuit. Le test de fuite consiste à dégonfler le ballonnet, boucher pendant un court temps la sonde d'intubation pour voir si de l'air passe autour de la sonde et ainsi détecter s'il y a un risque d'oedème et donc un risque de devoir ré-intuber après avoir extubé le patient.


 

Sauf que...20 minutes plus tard, je me présente auprès du patient pour faire ce test de fuite. Le Dr Printemps est auprès d'un autre patient. Passe devant la chambre où je suis le Dr Impressionnant (oui, ce mec m'impressionne par son savoir, j'ai eu du mal à l'apprécier au début parce qu'il ne disait jamais bonjour).

     Dr Impressionnant: "Biche, ben je croyais que tu l'avais déjà testé?"

     Biche: "Oui mais Dr Printemps voudrait un test de fuite en supplément."

     Dr Impressionnant: "Non, laisse tomber. Les dernières données en littérature montre que ce n'est pas prédictif et fiable".

Ok, merci...j'allais faire un truc qui sert à rien...toujours bon à savoir. Je sors de la chambre et tombe presque dans les bras du Dr Printemps.

     Dr Printemps: "Alors, ça donne quoi le test de fuite?"

     Biche: "Ben, je l'ai pas fait...Dr Impressionnant m'a dit de ne pas le faire, que cela ne servait à rien et n'était pas prédictif"

     Dr Printemps: "Ah...mais moi, je le veux ce test..."

Là, je crois que la moutarde m'est un peu monté au nez...

     Biche: "Mais vous allez vous mettre d'accord entre toubib! Quand vous aurez décidé du programme, vous me préviendrez! Un coup, on le fait, un coup, on le fait pas. Je perds du temps sur des conneries et à ce rythme là on va l'extuber demain!"

Dr Impressionnant, à ce cri (et merde, il était juste à coté! Mais j'ai pas vraiment crié non plus...), arrive:

     Dr Impressionnant: "J'ai dit: pas de test de fuite et si les tests d'extubation sont bons, on extube maintenant!"

     Dr Printemps: "Ok, on extube"

Là, je rêve. J'ai envie de hurler. Ils ne pouvaient pas en parler avant...Bon, l'infirmière et moi préparons le matériel pour l'extubation. L'interne extube. Oxygène nasal 6L/minutes, bonne toux, pas de dyspnée, une saturation à 97%, l'auscultation est bien, petite séance de kiné sans particularités...tout va très bien Madame la marquise.

N'empêche qu'ils m'ont bien énervée les deux là...Je sors fumer ma clope prendre l'air histoire de sortir deux minutes de la réa. J'ai rien compris à leur dialogue. je tombe sur un troisième senior. Une femme sympathique et surtout quand y'a une réa à faire, elle est sur tous les fronts, elle connaît tous les patients du service (une vingtaine!) et leurs dossiers...J'adore bosser avec elle. Je la baptiserais Dr Wonderwoman. Alors j'ose lui expliquer mon incompréhension et lui raconte la scène surréaliste. Son analyse est fine, il me manquait une donnée: C'est la hiérarchie. Le Dr Impressionnant est au dessus du Dr Printemps. Qu'elle-même est inférieur à Dr Impressionnant, mais au même niveau que Dr Printemps. Que si Dr Impressionnant dit quelque chose, c'est lui qui a le dernier mot.

Question con? Si Dr Printemps et Dr Wonderwoman sont pas d'accord, on fait quoi?????????

 

Alors, bord*l, mettez-vous d'accord avant et surtout pas devant nous.

 

Votre métier est un des plus difficiles, vous devez prendre des décisions qui peuvent engager le pronostic vital. Nous vous faisons confiance, alors si vous ne vous mettez pas d'accord, nous, on ne sait plus qui écouter et là, nous avons peur.