01 mars 2014

Allumez le feu

Je ne suis pas une fan de notre Johnny national, mais il faut que je lui concède que certaines chansons me plaisent énormément et que c'est une bête de scène (même si il a aussi été très bête quand il jouait avec une hache sur scène dans sa jeunesse, mais je m'égare). La réanimation, ce sont des patients dits "lourds". Parfois au sens propre comme au sens figuré, mais toujours en relation avec leur état de santé. Je me rappelle d'une phrase d'un chef de clinique qui disait qu'une fois arrivé en réa, on était déjà mort une fois. Si... [Lire la suite]
Posté par Piouaie à 12:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

19 décembre 2013

You knew nothing Jane Snow!

J'arrive en réa, l'ambiance est grise. OK, ce n'est jamais très drôle la réa mais là, je sens l'atmosphère plombée. Du coin de l'oeil, j'aperçois Sylvie l'interne qui essuie furtivement une larme au coin de l'oeil. Coup d'oeil rapide sur le tableau, les noms inscrits sont identiques à la veille. Mon adage dans ce cas là est d'attendre et d'observer, je ne pose pas de questions, les réponses viendront à moi toutes seules et ça ne devrait pas tarder. Je regarde de nouveau le tableau. A chaque nom, j'associe une ou plusieurs... [Lire la suite]
Posté par Piouaie à 12:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 novembre 2013

Au feu, les fomfiers

Il fait froid, c'est dans ces moments la que je rêve d'une cheminée et d'une bonne flambée, de la chaleur irradiante, des pets de bois de thuya et des braises apaisantes dans le noir...     Il est tôt, enfin tôt pour moi par rapport à d'habitude. Je fais le tour de la réa, le tour des prescriptions. Chaque personne opérée hier devra être vu aujourd'hui sauf ceux qui n'auront pas été extubé. Il y a peu de patients, ce n'est que le début de la semaine et Noël arrive, les moins urgents ont pris l'option de se faire opérer... [Lire la suite]
Posté par Piouaie à 22:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 mars 2013

Un jour, j'ai pris le temps...

Il est tard, mes collègues sont rentrés chez eux. Je suis encore là, celle de garde, celle qui veille...Les patients sont fatigués: ils ont été extubés ou ils ont marché ou simplement même pensé à faire plier leur petit doigt. La pénombre a été vite effacé par les néons blafards. Ce soir, j'ai encore deux heures à attendre. Je n'ai plus rien à faire, mais je suis là et je veille. Ce soir je suis la seule à avoir ce diplôme de masseur-kinésithérapeute. J'ai à ma charge les quelques 950 lits de l'hopital. Je suis là et je veille sur... [Lire la suite]
Posté par Piouaie à 01:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 novembre 2012

...qu'à un fil...

Il m'aura fallu du temps car trouver les bons mots et retranscrire exactement tout ce que je veux partager, en émotion et en intensité, m'est difficile. Par 3 fois j'ai écrit ce billet et par 3 fois, je l'ai effacé entièrement. Je n'ai pas de post en brouillon, le brouillon est dans ma tête. Je n'ai pas de plan écrit mais dans mon esprit. Parfois cela me dessert et en reprenant un texte quelques jours plus tard, je m'aperçois que je me suis mal exprimée. Aujourd'hui, je pense qu'il est temps... Il m'aura fallu du temps, beaucoup de... [Lire la suite]
Posté par Piouaie à 11:27 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 mai 2012

Quand on s'identifie...

Le professionnel de santé n'est pas qu'un corps pourvu de savoir, de savoir-faire et de savoir-être...c'est un être humain qui soigne un autre être humain. La blouse ou la tunique-pyjama de bloc a ceci d'essentiel qu'elle coupe la vie civile de la vie en uniforme. Lorsque je prends ma blouse, plus rien n'existe que mes patients, mon service, mon hôpital...je m'y investis corps et âme. Le retour en vêtement civil à mon domicile ainsi que la longueur du trajet travail/domicile me permet de m'extraire de cette disposition et de... [Lire la suite]
Posté par Piouaie à 18:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


13 mai 2012

Juste avant/juste après

Je me souviendrais toujours de cette semaine qui a précédé le mal dont je souffre...les situation sont ancrées en moi, mais j'ai oublié les noms... Il était jeune, 16 ans...ayant traversé la moitié du continent pour sa liberté, il a échoué aux urgences, sans papiers avec la terreur de retourner dans son pays par la force mais les poumons en feu...Un poumon qui présentait une masse importante nécessitant une chirurgie importante et immédiate. La veille au soir, ce gamin était terrorisé et nos mots étrangers à sa langue ne pouvaient le... [Lire la suite]
Posté par Piouaie à 14:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 avril 2012

Se battre, histoire parallèle de deux patients

La réanimation comme je l'ai dit auparavant est un service un peu à part.   Dans la chambre A, il y a Monsieur P. comme Polymalfoutose. C'est un homme âgé, les photos de sa famille tapissent un bon pan de mur libre. Une de ses petites filles y a même mis la photo de son tout récent mariage. Mais monsieur P. ne les regardent pas, en tout cas, je ne l'ai jamais vu faire en notre présence. D'ailleurs, monsieur P. ne parle pas. Non pas qu'il ne le puisse pas, mais qu'il n'en a tout simplement pas envie. Ce monsieur n'a pas... [Lire la suite]
Posté par Piouaie à 11:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 mars 2012

A H1N1: touché, coulé

Tout et n'importe quoi a été raconté sur cette épidémie de grippe, celle que l'on nous donnait pire que la grippe espagnole d'après guerre et que la plupart ont qualifié a posteriori de "gripette". J'ai vu les cas les plus graves, ceux que vous avez peut être vu à la télévision, lors de ces reportages chocs de média qui n'ont décidément rien compris. C'était une femme jeune, elle a développé son infection grippale tout en accouchant. Ses poumons ont lâché et sitôt bébé sorti, elle a été IVS (Intubée, Ventilée,Sédatée) et dirigée... [Lire la suite]
Posté par Piouaie à 16:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
14 mars 2012

Vous allez vous mettre d'accord?

Plantons le décor. Une réanimation, le personnel et les patients qui vont avec. Il est 11 heures 30 passé, les ventres commencent à gargouiller, le petit déjeuner de 6 heures du matin est loin. La pause/transmission des kinés s'est résumée à un peu de caféine pour certains et beaucoup de nicotine pour la plupart. Certains patients sont dé-sédatés (ils ne dorment plus) et les paramètres du ventilateur nous incitent à les tester pour voir si une extubation est envisageable ou non. L'infirmière fait l'épreuve de respiration libre (on... [Lire la suite]
Posté par Piouaie à 13:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


  1  2    Fin »