Après l'opération "Dignité mes fesses" menée de main de maître par une consoeur Leya et une médecin Farfadoc, Twitter s'agite en spasme sous le hashtag #PrivésDeDésert. Cela fait une semaine que le vent se lève comme une brise légère, incertaine, s'arrêtant parfois pour reprendre quelques heures plus tard...Ça chipote, ça tease, ça attise ma curiosité...je veux savoir mais je n'ai pas de réponse. Je devine petit à petit quels sont ces médecins blogueurs qui excite la toile...24 médecins, toubibs, docteurs...J'en ai dressé la liste, je saurais demain si j'avais vu juste, un petit pari avec moi même.

Le hashtag se répand petit à petit. Marisol Touraine, ou plutôt un membre de son ministère, devrait être présente sur internet ce lundi à 9:00 tapantes. Les articles sont tous écrits, sommeillant dans les entrailles de la toile pour être révélés à l'heure exacte.

Le hashtag prend, ça tweete et ça retweete aussi bien par des médecins, des étudiants en médecine, des syndicats de médecins ou des groupes d'enseignants en médecine...et surgissent en deuxième lame de fond, les infirmières, les kinés, les patients...et une troisième lame de fond par des journalistes spécialisés en santé, des journalistes de société.

Une partie de Twitter attend, l'autre n'en a rien à faire et le dit aussi. Certains se gaussent déjà d'un "tout ça pour ça". Je ne suis pas sociologue ou réseaulogue ou quelque chose en logue mais j'assiste à une remise en marche de la vague notion que j'ai de la Res Publica...la chose du public...la république...la base de la démocratie athénienne...où une voix peut s'élever, reprise par d'autres et amplifiée pour que quelque chose bouge quelque part. Cela s'appelle l'espoir qui s'oppose au destin, à la résignation.

Cela me rappelle aussi des moments importants de respublica et de parole: je me souviens avoir suivi une élection présidentielle avec les Guignols de l'info, je me remémore "l'insurection" de Twitter avec son #RadioLondres face à l'absurdité d'un système en retard sur la réalité.

Alors je souhaite à tout ces médecins blogueurs le meilleur dans leur exposé et leur analyse. Bravo Mesdames et Messieurs!


************************

24 étoiles pour séparer cet article, 24 étoiles...une pour chacun(e)

Et lorsque je regarde le ciel avec ses milliards d'étoiles, je sais que d'autres blogueurs reprendront ce message. Je réactualiserais ce billet plusieurs fois, au moins deux, je séparerais chaque intervention par ces 24 étoiles. A demain.

 

************************

Voici la liste des médecins qui participent à l'opération, le lien renvoie sur leur blog respectif dans une nouvelle fenêtre. Il semble qu'un texte soit commun mais que chacun y a rajouté sa patte, sa sensibilité et sa personnalité...c'est bien évident pour ceux qui dessinent:

 

Farfadoc

Jaddo

Borée

Dominique Dupagne, qui recense les soutiens

Bruits de sabots

Dr Stéphane

Fluorette

Doc Bulle

Dr Couine

Dzb 17, qui a pris sa journée pour suivre et répondre aux questions

Gélule

Docmam

Doc Millie

Dr Sachs

Grange Blanche

Sommatinoroots

Souristine

Euphorite

Anthologica

 Genou des alpages

Christian Lehmann

Docteur V

 Granadille

Dr Foulard

 Dr Tiben

************************

Ma TL est fébrile ce matin, ça tease à qui mieux mieux mais le suivi me fait constater que le hashtag #PrivésDeDéserts reste en circuit fermé, certains interpellent les médecins blogueurs en reprochant de tuer le teasing par trop de teasing. Les soutiens au hashtag et à l'opération font un discret appel du pied aux journalistes, répondent à quelques détracteurs sur la forme...mais il est l'heure pour moi d'y aller, j'ai de la lecture qui m'attend et des liens à mettre à jour. Ai-je deviné tous les intervenants?

 

************************

Le défilement est impressionnant passé 9 heures, d'autres blogueurs comme Dix Lunes, Boules de Fourrure ou zigmund ainsi que toutetrien soutiennent le mouvement sur leur blog...il y en a surement d'autres mais je ne les ai pas encore identifié. Le #PrivésDeDéserts arrive en seconde position en trending topic sur Twitter très vite...bah oui, c'est la rentrée des professeurs et des instituteurs: mais là ils sont en train d'écouter leur proviseur / censeur / Directeur (ou en -ice aussi, féministe jusqu'au bout)

 ************************

Je n'étais donc pas seule, attendant fébrilement de découvrir ce texte. Il y avait des conseillers de l'Ordre des médecins, des journalistes spécialisés en médecine et santé publique. Je n'aurais pas la prétention de commenter et d'argumenter sur ces propositions, cela dépasse largement mes compétences et il me faudrait beaucoup plus de temps pour appréhender l'étendue et la faisabilité de ces idées mais je ressent chez ces soignants l'envie de bien faire, de faire quelque chose de concret, de réalisable...

Quelques kikoolol profitent du #PrivésDeDésert en trending topic france pour tweeter un jeu de mot, un jemenfoutisme...peu importe.

Certains sont même d'autres pays mais lisent, tweetent et retweetent...une bonne idée est toujours bonne à prendre, alors pourquoi pas celle là?

J'assiste ici à ce que je pressentais hier soir...la Res Publica...la chose publique...

 

************************

 

A 9h30 environ, le texte gagne Facebook, il est plus difficile pour moi d'y suivre l'activité car je n'y suis pas et l'accès aux infos y est beaucoup plus difficile...ou alors je n'ai pas la bonne technique d'investigation. Rappelez-vous, je ne suis pas journaliste!

 

************************

 

J'ai les yeux qui se croisent, je découvre des muscles oculaires dont je ne soupçonnais même pas l'existence. La sauce prend doucement et les médias classiques relaient l'information de l'Agence France Presse: Europe1, Le Point, Le Monde, L'express, Direct Matin, RTL, le Figaro...tout les participants qui avaient une adresse de journal ou de journaliste a poké. Si la concertation regroupe initialement 24 médecins blogueurs, d'autres relaient, retweetent, reformulent...c'est une avalanche de tweets...

Ce sont des particuliers, des jeunes, des vieux, des journalistes, des pro de santé publique...bref des gens.

Jusqu'à l'avalanche de tweets décalés, voir pour certains limite injurieux..."bande d'abruti, vous avez fait une faute d'orthographe" "C'est la tranche des 14 - 16 ans qui tweet sa ou quoi (sic)" ...où l'on se rend compte que certains ne lisent que le trending topic sans creuser ni même cliquer sur le lien. Le nombre de personnes ironisant sur le fait d'être puni de deSSerts gagnent des sommets. Certains soutiens répondent par un copier coller, l'une d'elle est même signalée en spam et se retrouvent dans l'impossibilité de tweeter...ah l'action ctrl V a de beaux jours devant elle.

Il y a ceux qui posent la question quant à la signification? Erreur ou Second degré? Certains en interpellent d'autres...ça part vraiment dans tous les sens. Mais certains qui se moquaient de topic se rendent compte de ce qu'il y a derrière et retweetent alors l'information première à savoir des propositions pour lutter contre les déserts médicaux. Les twittos soutiens soufflent un peu...

Pendant ce temps là, 24 médecins blogueurs...sont au boulot, passent en coup de vent en attendant le prochain patient qui a un peu de retard, interrogent sur la tendance...c'est beau un toubib qui a l'espoir et sans ironie aucune.

Je n'ai pas vu passer ces 3 heures, il est midi, j'ai faim...mais je ne peux me décoller de mon écran hypnotiseur.

 

************************

 

J'apprends qu'un page spéciale sur facebook a été crée. J'ai trouvé un envoyé spécial pour y aller. J'attends son retour...

 

************************

 

La page facebook est arrivée ici. Quant à moi, je suis bloquée sur twitter, impossible de tweeter ou même de faire un DM. Je peux toujours lire, je prends des notes, des captures d'écran. Je souhaite m'offrir des tweetlards du jour sur le même schéma que les googlards, en anonymisant bien entendu. C'est une sacrée expérience. Je vois même des personnes spécialisées en réseaux et communication s'intéresser à cette opération. Les mots me manquent pour décrire ce maelström.

 

************************

 

Le journal de la santé sur france5 parle de la pétition sur les blouses respectueuses à l'hopital. Un de mes indics me signale que ce soir à partir de 18h le message sera relayé sur LCI. Mon twitter est débloquée, je souffle un peu. J'ai l'impression d'avoir fait un marathon. J'aimerais interviewer tout ces médecins, connaitre les coulisses et la génèse de cet élan. Ca fait du bruit dans Landerneau comme dirait ma grand mère.

 

************************

Passé 16h le HT #PrivésDeDéserts a disparu du trending topic france. La machine s'essouffle et passe à autre chose? Que nenni! Les discussions commencent sur Twitter mais 140 caractères ne semblent pas la meilleure solution pour débattre. Le débat commence maintenant sur les blogs, les forums. C'est beau de voir des gens peser leurs arguments, d'accord ou pas d'accord, dans un esprit ouvert ou totalement rageux contre ces "nantis de médecins"...Ce n'est pas la foire d'empoigne heureusement et ça me fait plaisir personnellement. Je peux me permettre d'avoir un petit avis car je ne suis pas journaliste et je suis sur mon blog. Je ne sais pas si ça va bouger dans les hautes sphères mais je l'espère. Le site d'atoute de Dominique Dupagne recense les signatures de soutien. L'effet internet est exponentiel et je ne peux plus tout suivre avec mes maigres moyens. A vous de chercher, de discuter, d'évaluer...le buzz a eu lieu, le temps du débat et de la réflexion sur ces propositions commence en espérant que les idées qui en sortiront puissent se concrétiser.

C'est beau une démocratie.

 

 ************************

 

Je pensais en terminer là quand soudain

 

Breaking News

 

Réponse de Marisol Touraine, Ministre de la Santé sur Twitter...comme Barack Obama, elle signale les tweets qu'elle fait personnellement par ses initiales MT. Cette ministre et les membres de son cabinet ont pris note des propositions des 24 et le font savoir. La démocratie 2.0 est-elle en marche?